Partager avec

Culture

La Ville accompagne le cinéma Le Lutétia

Publié le | Mis à jour le

Dans la perspective de la rénovation énergétique et la modernisation du cinéma, la Ville rachète les bâtiments ainsi que l'aire de stationnement attenante. Place maintenant au diagnostic avant travaux.

L’acte notarié date du 21 décembre dernier. La Ville rachète au diocèse l’ensemble du bâtiment qui abrite la salle du cinéma associatif du Lutétia, les anciens vestiaires, la salle de convivialité de l’UFSH et l’aire de stationnement. Le montant de la transaction s’élève à 350 000 €. Place maintenant au diagnostic de l’état du bâtiment prévu en 2024.

 

La rénovation du cinéma comprendra le changement de la charpente et de la toiture ainsi que la mise en accessibilité de la salle et sera portée par la Ville

Bertrand Affilé - Maire de Saint-Herblain

L’équipe du cinéma souhaiterait l’aménagement d’une seconde salle plus petite pour un accueil plus adapté au public scolaire. À voir si le budget le permettra. Il faudra aussi changer « les fauteuils très fatigués » et si possible revoir leur disposition pour un plus grand confort des spectatrices et spectateurs. Une charge financière qui sera prise en charge par l’association du cinéma associatif le Lutétia.

« Nous allons entrer dans une phase de recherche de subventions auprès du Département, de la Région, du Centre national du cinéma et de l’image animée » explique Jean-Paul Bourbigot, président de l’association cinéma Le Lutétia. Jacqueline Chauvet vice-présidente espère que « le cinéma ne fermera pas trop longtemps de façon à ne pas perdre nos publics et nos bénévoles ». Le cinéma continuera son activité pendant la période du diagnostic. Pour l’heure, la date des travaux n’est pas connue.  Une convention entre la Ville et le cinéma sera signée fin janvier 2024.

Retour sur l’histoire du cinéma

Le cinéma associatif Le Lutétia a une longue histoire. Les premières projections ont débuté en 1925 dans un baraquement récupéré après la première guerre mondiale. Ce n’est qu’en 1937 que le bâtiment actuel a été construit. Le cinéma faisait partie initialement de l’association « UFSH  » pour Union Fraternelle Saint-Herblain avant de changer de nom et de devenir le cinéma associatif Le Lutétia.

Actuellement, le cinéma compte 66 bénévoles dont 17 projectionnistes. Il est l’un des 36 cinémas associatifs de Loire-Atlantique, le département français où il y en a le plus. Il dispose de deux labels :  art et essai et jeune public.

Bertrand Affilé, maire de Saint-Herblain, Jean-Paul Bourbigot, président de l'association associatif Le Lutétia et Jacqueline Chauvet, vice-présidente.