Partager avec

Le bassin de la piscine de la Bourgonnière
Institution - Sport

Piscine de la Bourgonnière : pourquoi ces fermetures ?

Publié le

Confronté à un manque de maîtres-nageurs sauveteurs à la piscine de la Bourgonnière, la Ville a été contrainte d’annuler de nombreux créneaux de nage ces dernières semaines. D’autres fermetures sont à prévoir. Explications.

C’est un message récurrent auquel font face les usagers et usagères de la piscine de la Bourgonnière depuis quelques semaines : « En raison d’un manque de personnel, la piscine est fermée ». En cause ? Des problématiques de ressources humaines qui empêchent l’équipement de fonctionner à plein régime. « Entre l’apprentissage de la nage destinée aux élèves, les cours municipaux durant le temps périscolaire et l’ouverture au public, la piscine de la Bourgonnière a besoin de quatre maîtres-nageurs sauveteurs (MNS) chaque semaine, indique Rémy Faurie, responsable des bassins à la Ville. Or, je n’en ai que deux à disposition depuis quelques semaines. »

Ce manque de personnel est causé notamment par des difficultés structurelles de recrutement. Une problématique qui ne concerne pas seulement Saint-Herblain, mais qui se retrouve aussi au niveau national. « Toutes les villes qui disposent de piscine sont confrontées à ces difficultés de recrutement, confirme Rémy Faurie. Il y a une tension très forte sur le métier, un peu à l’image de ce que rencontrent les policiers municipaux ou les soignants. »

Privilégier les scolaires

Face à cette situation, la Ville a fait le choix d’établir des priorités. L’apprentissage de la nage pour le public scolaire, en particulier, a été sanctuarisée. « Nous essayons également de maintenir autant que possible les cours municipaux de nage délivrés aux enfants et adultes, le midi et le soir, note Rémy Faurie. Notre seule variable d’ajustement, ce sont les créneaux d’ouverture au public que, malheureusement, nous avons dû drastiquement réduire. »

Malgré plusieurs campagnes de recrutement lancées par la Ville, le problème risque de persister dans les semaines à venir. « Nous faisons tout notre possible pour maintenir des créneaux ouverts, en essayant de faire appel à des vacataires par exemple, poursuit Rémy Faurie. Mais là aussi, c’est compliqué. Nous sommes dans l’adaptation permanente. »  

Qualité optimale de l'eau

La piscine de la Bourgonnière connaîtra par ailleurs 4 semaines de fermeture entre le 19 février et le 17 mars inclus. D’importants travaux doivent y être effectués afin de remplacer la masse filtrante, une pièce permettant d’assurer aux baigneurs et baigneuses, une qualité optimale de l’eau. « C’est une intervention lourde mais traditionnelle, explique Rémy Faurie. Ça fait partie des entretiens incontournables. »
Durant cette période, le bassin sera vidangé et nettoyé en profondeur. D’autres interventions de maintenance courante seront également effectuées afin de maintenir la qualité d’accueil des publics. 

"Tous à l'eau !" : le programme des animations à Ernest-Renan

Envie de profiter des bassins malgré les fermetures à la Bourgonnière ? La piscine Ernest-Renan demeure ouverte aux horaires habituels ! Du 26 février au 1er mars, l’équipement accueillera en outre de nombreuses animations dans le cadre de « Tous à l’eau », une semaine d’animations gratuites co-organisée avec des étudiants STAPS de l’université de Nantes. Au programme  notamment :

  • Des conseils de nage personnalisés pour tous niveaux
  • Des baptêmes de plongée (complet)
  • Des initiations à la nage sirène / tritons.
  • Des jeux sur structure gonflable
  • Et une soirée nage et musique.

Le programme détaillé des activités est à retrouver dans notre agenda dédié.