Partager avec

Vue d'architecte du futur Hôtel de Ville.
Institution - Urbanisme, aménagement, travaux

Budget 2024 : le tournant de la vigueur

Publié le | Mis à jour le

Présenté lors du dernier conseil municipal, le rapport d’orientation budgétaire a esquissé les priorités des élus pour l’année 2024.

Malgré l’inflation et l‘incertitude du contexte financier, continuer d’investir encore et toujours dans le service public. C’est le fil rouge dessiné lors du traditionnel Rapport d’orientation budgétaire (DOB), présenté en conseil municipal le 11 décembre dernier.

« Après un temps de construction et d’études, les trois années à venir vont être marquées par la concrétisation de nombreux projets, rappelle Marcel Cottin, 1er adjoint au maire en charge des finances. Depuis 2020, le montant des investissements ne cesse de croître, passant en moyenne de 13,4 millions d’euros par an sur les trois premières années du mandat, à 22,9 millions d’euros sur les trois dernières. »      

Les vertus de l'épargne

Vue d'architecte du futur Hôtel de Ville.
Achevées en 2024, les études préalables aux travaux de rénovation énergétique de l’Hôtel de Ville ont permis de préciser les travaux d’ampleur qui seront effectués sur le bâtiment en 2025 © Jacques Boucheton Architecte

Des possibilités d’investissement qui sont d’abord le reflet d’une gestion financière saine. En 2024, la dette de la Ville n’aura jamais été aussi faible depuis 2014. Théoriquement, seule 0.5 année serait suffisante à la commune pour se désendetter totalement grâce à ses fonds propres, quand le seuil maximum est de 12 ans. « Cette discipline, nous l’avons déjà mise à profit pour créer des aides exceptionnelles lors de la période Covid, note Marcel Cottin. Nous allons pouvoir de nouveau l’utiliser pour investir fortement dans les services publics rendus aux Herblinoises et Herblinois ».

21,74

millions d’euros consacrés aux investissements d’avenir

1 407

euros de dépenses par habitant en moyenne, contre 1 168 euros en moyenne dans la métropole

1,2 %

d’augmentation des subventions aux associations prévus dans le budget 2024

Côté investissements justement, une enveloppe de 21,74 millions d’euros devrait y être consacrée en 2024. Avec au menu : des rénovations d’équipements comme celles qui concerneront les groupes scolaires du Soleil Levant et de la Bernardière, ou encore le centre socio-culturel du Soleil-Levant ; des actions de solidarité comme l’achèvement d’un terrain d’insertion pour les populations Roms ou le lancement d‘études pour la création d’une cuisine centrale mutualisée avec Orvault et La Chapelle sur Erdre ; ou encore, de nouvelles mesures pour des loisirs accessibles à toutes et tous comme la construction de city stades, parcours sportifs et d’un skatepark sur le Cours Hermeland.

Un enfant montre une fleur poussant dans la cour de récréation de la crèche Confetti.
Initiée en 2023, le programme de végétalisation des cours d’écoles et de crèches va s’accélérer en 2024 et 2025. Ici, la crèche Confetti après travaux © Pascal Beltrami

Accélération sur la transition écologique

Plus que jamais en 2024, la transition écologique demeurera également un pilier de l’action municipale. Végétalisation des cours d’écoles et de crèches, électrification de la flotte de véhicules municipaux, plantation d’arbres…

Plusieurs millions d’euros seront consacrés à poursuivre la résilience de la ville face au changement climatique. « C’est une nécessité qui implique des nouveaux projets, mais c’est aussi un impératif qui va irriguer toutes nos politiques publiques (lire encadré), insiste Marcel Cottin. Face à l’urgence écologique, la Ville se mobilise. » 

Le bugdet expliqué

Vous souhaitez en savoir plus sur le budget 2024 ? Marcel Cottin, premier adjoint au maire, vous invite à une réunion publique, le mardi 23 janvier, à 20 h, à l’Hôtel de Ville. Entrée libre et gratuite.